Métier

DOSSIER DE FIN D’ETUDE

Dossier de troisième année par Laurent LABBE

La troisième année est finalisée par deux études de cas. Quel est le but des dossiers ?

a) vis-à-vis du patient ?

– montrer le patient dans son mouvement de vie

– son mouvement est entravé (elle vient pour)

– lui rendre son dynamisme, son mouvement juste, sa place correcte.

b) pour nous-mêmes

– montrer notre évolution dans la mise en oeuvre des connaissances acquises

– faire passer de la théorie à la pratique

– comment nos patients ont été mis en mouvement

Avant-propos

Pour toutes les données qui vont suivre dans ce dossier, il est important d’évoquer la pensée traditionnelle (1er cours de 1ère année) et celle de notre pensée moderne.
Il serait aisé par le biais de multiples données de se confondre, de se perdre et de sombrer dans notre pensée moderne. Décrire, séparer, analyser, découper les données et les regrouper sans se préoccuper du lien qui peut exister entre elles ; c’est l’aspect fondamental de notre pensée moderne. L’homme est vu dans sa dualité (un corps, un bras gauche, un bras droit …) L’homme et son corps, son esprit (pas de lien, d’unité). La science est le langage de l’homme moderne. Et la pensée traditionnelle ? Globalité, analogie, cohérence, symbolisme sont les aspects fondamentaux de la pensée traditionnelle. L’homme est vu dans son unité (globalité corps/esprit). L’homme et la nature (rapport de similitude / cinq éléments) La fleur naît, s’épanouit, flétrit et meurt. La vie de l’homme est ainsi faite. C’est cohérent. On peut se servir de l’un pour expliquer l’autre. Le symbolisme est le langage de l’homme traditionnel. L’homme et le pictogramme de l’homme – Mencius est évoqué.

Derrière le mur, un patient, une étude de cas. La porte s’ouvre et c’est Mencius qui vient consulter. Je suis ciel en cet instant (yang) et mon hôte terre (yin).
La tradition nous dit : L’homme naît de la rencontre du ciel et de la terre. Du ciel et de la terre naît l’humanisme. J’ai vécu cette rencontre au Vietnam en observant les praticiens et leurs hôtes. Avoir connaissance de la tradition est une chose. S’imprégner, mettre en application, en mouvement ses connaissances demandent beaucoup d’humilité, de travail et de respect. C’est sur cette voie que je m’engage. Je remercie tous ceux qui ont contribué à m’ouvrir les portes de la tradition.

B Au-delà du foyer réel de la maladie ?

La tradition nous parle de Ming élémental (référence précis de sino-harmonie). L’idéogramme Ming (Ricci n°3514) signifie Destin, ordre du ciel, mandat du ciel, lot alloué à chacun par le ciel, durée de vie attribuée à chacun par le ciel. Ce mandat du ciel s’exprime forcément par une structure élémentale (cinq éléments). C’est en somme notre véhicule, le véhicule de Shen (Esprit). Au-delà du foyer réel, il existe une relation entre celle-ci et le Ming élémental. C’est-ce que nous appelons le facteur idiosyncrasique. Qu’est-ce que le facteur idiosyncrasique ? C’est une disposition particulière, généralement innée à réagir à l’action des agents extérieurs (selon le dictionnaire).
Foyer apparent, foyer fonctionnel, Ming élémental, comment appréhender, réintégrer toutes ces données dans cet ensemble ?

par les grilles de diagnostic

Les grilles

N°1 yin-yang (les huit règles)

N°2 San-jiao (trois foyers)

(si l’usine est en panne, on ne peut pas voir si la personne est B/F/T/M/E)

N°3 cinq productions vitales (Qi-sg-liquides-tsing tchi-shen)

N°4 Tsang Fou

N°5 cinq éléments

On approche la maladie soit par les cinq éléments soit par Tsang-fou

N°6 cinq fonctions générales de six sujets anatomo-physiologiques

Cinq fonctions du Tchi :

– de motricité

– de réchauffement (thermogène)

– d’absorption

– sécrétrice

– accumulatrice.

La fonction N°6 intègre toutes les autres grilles sauf N°5 (les cinq éléments). Si on rajoute le foyer réel, elle est complète.

N°7 Jing Lo (sujet-méridien)

Le plus haut sommet, c’est la connaissance des systèmes méridiens.

N°8 grille annexe ou ponctuelle

– connaissance ostéopathique (squelette)

– énergies perverses externes

– vaisseaux extraordinaires

Comment remplir ces grilles ?

Avec des outils de diagnostics :

– voir

– entendre

– sentir

– palper

c’est-ce que nous appelons les quatre temps du diagnostic.

Important : ne pas confondre les outils et les grilles du diagnostic. Les outils sont au service des grilles.
Une grille se remplit mieux que les autres, pourquoi ?

le praticien dans son choix

le patient

Cette grille réintégrée dans sa globalité (Mencius).

Comme nous venons de le voir, ces grilles de diagnostics vont nous permettre de déterminer au plus juste un traitement adapté à notre MENCIUS;

Les outils de diagnostics sont propres à chacun. Tel que je l’ai évoqué dans mon avant-propos, humilité, travail et respect sont les mots clés pour appréhender avec nos propres outils ces grilles. Le traitement approprié sera le résultat de cet ensemble, de cette unité.

Etude de cas n°1

Premier rendez-vous

Nous avons rendez-vous le 15 novembre 2007 à10 h du matin. Ma patiente arrive à l’heure. J’ouvre la porte pour l’accueillir. Une jeune femme charmante et souriante est sur le seuil. Au premier coup d’oeil, elle me paraît plutôt grande et large d’épaules. Elle est maquillée et porte des lunettes. Elle est vêtue de couleur sombre. Elle me serre la main qu’elle enveloppe chaleureusement. Le ton de sa voix est bas, mêlée de rires et de sourires, elle m’adresse un bonjour. J’invite ma patiente à pénétrer dans le cabinet et à s’installer sur la table d’acupuncture. Sa démarche est aisée et vive. A ma grande surprise, ma patiente me demande si elle peut garder son pantalon. Je lui rétorque qu’il serait plus aisé qu’elle l’ôte. Elle insiste. Je ne veux pas la braquer et prends du recul . Dans un premier temps, je ne cherche pas à connaître la raison pour laquelle elle refuse de se déshabiller. Je m’adapte et trouve une solution ; ainsi, elle relève le bas de son pantalon de façon que je puisse l’examiner. Je m’assure qu’elle est confortablement installée et la recouvre d’un voile. Je prends ses pouls (l’aigle survole). Je m’assois et commence à lui poser des questions sur :
son identité
son contrat,
sa situation présente,
son histoire personnelle,
son passé médical,
ses fonctions vitales et physiologiques.

Puis je procède à un examen physique (points Mo-iu, observation de la langue, odeur, couleur du teint, palpation des foyers, des pouls antiques …) et termine par la prise des pouls radiaux, dans un sens plus large (quantitatif/qualitatif). Je décris ci-après les informations relevées sur ma patiente d’une façon très administrative et schématique. Mon objectif est de retranscrire clairement et simplement les données requises dans un but purement pédagogique.
Une séance est une relation entre deux personnes. C’est avant tout un rapport humain.

 

Des vidéos pour se perfectionner

Après les études

Le cycle est terminé, mais vous savez mieux que quiconque que votre formation ne sera jamais achevée, car vous devez toujours progresser sous peine de vous laisser dépasser.

Pour cela voici ce que nous vous proposons

Vous pouvez à l’issue de vos études reprendre un cycle ou des modules, à moitié prix. L’intérêt est de vous assurer une bonne intégration des données. Cela n’est jamais inutile. Ce serait comme revoir un film que l’on a aimé pour en savourer tous les détails .

Vous pouvez aussi participer à des séminaires thématiques qui sont aussi ouverts à des personnes venues d’horizons divers.

Il est aussi utile d’aller visiter des enseignements qui en valent la peine. C’est le cas de l’Ecole Européenne d’Acupuncture et de l’Institut Ricci. Voici l’adresse de contact http://www.acupuncture-europe.org et http://www.institutricci.org

Au cours des diverses rencontres hors cours, nos étudiants entendent parler de la confrérie des métiers de santé, mais ne sont pas sollicités. Toutefois après leurs études, si la démarche les intéresse ce sont eux qui nous en parlent.

Vous pouvez vous renseigner sur le site www.compagnon-sante.com

VOUS SOUHAITEZ VOUS INSTALLER ?

Les renseignements qui suivent sont susceptibles d’évoluer en raison des fréquents aléas « politiques » de notre pays. Renseignez-vous, mais sachez qu’ en France

L’ ORGANISME A CONTACTER EST L’URSSAF

  • Vous devrez remplir une déclaration d’activité au centre de formalité des entreprises de l’URSSAF dont vous dépendez : http://www.urssaf.fr
  • Pour vous affilier, nous vous conseillons de choisir le code APE 851 H lequel renvoie aux «professions de santé hors cadre réglementé » de la nomenclature INSEE.
  • Faîtes respecter votre choix d’une dénomination. Si vous êtes issu de notre formation, nous vous conseillons de faire valider “tradipraticien © en MTC”,  MTC signifiant “méthodes traditionnelles chinoises”. Cela englobe toutes les méthodes allant de la digitopression à la moxibustion en passant le cas échéant et selon votre choix, par l’acupuncture traditionnelle ancienne et véritable, le qi gong, les conseils diététiques ou psychologiques etc. Selon les méthodes retenues vous serez dirigés sur les classifications différentes.
  • C’est l’URSSAF qui propose une caisse d’assurance vieillesse et une caisse d’assurance maladie (cotisations obligatoires). C’est ainsi que vous recevrez en début d’exercice un grand nombre de documents à remplir pour cotiser à une caisse de retraite. Certaines vous renverront un courrier pour vous dire qu’il n’existe pas de caisse de retraite concernant votre activité. Vous devrez donc trouver une solution individuelle, et un « bon » conseiller URSSAF saura vous guider.
  • Un conseil cependant, déclarez-vous en début de trimestre car tout trimestre commencé est dû. En d’autres termes si vous vous déclarez par exemple le 27 mars vous devrez payer le trimestre allant du 1er Janvier au 30 Mars … Autant attendre de se déclarer au 1er Avril !
  • L’URSSAF, préviendra aussi votre centre des impôts qui vous contactera. Nous vous conseillons cependant de rendre visite à l’inspecteur des impôts du secteur dont dépend votre cabinet pour lui demander conseil afin de bien démarrer votre début d’activité.
  • N’hésitez pas aussi à contacter un conseiller juridique et fiscal, qui vous conseillera pour choisir votre régime de déclaration (micro entreprise qui exonère de la TVA pour un chiffre d’affaires annuel ne dépassant pas les 27OOO euros ou statut de profession libérale qui exonère de la TVA jusqu’à un certain chiffre d’affaires).
  • Si vous êtes titulaire d’un diplôme d’une autre profession de santé, contactez l’organisme professionnel dont vous dépendez pour savoir comment vous y prendre. Les professionnels des techniques de santé “conventionnelles” ne sont pas soumis à la TVA. Renseignez-vous.
  • Pensez aussi à souscrire une assurance “Responsabilité Civile”, mais soyez prudent sur les termes du contrat : les promesses verbales doivent être confirmées sur le contrat et faîtes bien attention aux notes écrites en pattes de mouches en bas de pages ou en annexe. Par exemple, qu’il soit bien précisé que vous n’êtes pas médecin si vous ne l’êtes pas.

VOTRE COMPTABILITE

Tous les renseignements donnés ici sont susceptibles d’adaptation, car les lois et règlements sont évolutifs.

  • La comptabilité de début est assez simple et ne requiert pas vraiment de compétences particulières sauf la rigueur bien entendu. Si vous êtes sur informatique utilisez un logiciel prévu pour les professions libérales ou les micro entreprises.
  • Vous devez avoir un cahier journalier des recettes avec le nom de chaque personne ayant consulté, son mode de paiement, le numéro du chèque et la banque s’il ne s’agit pas d’espèces, et la somme. Il n’est nullement obligatoire de mettre l’adresse des personnes.
  • Il est conseillé d’adhérer à une Association de Gestion Agréée (AGA) . Les AGA dispensent des formations à la comptabilité. C’est votre AGA qui effectuera un premier contrôle de comptabilité en fin d’année avant la déclaration aux impôts. Cela vous permettra de bénéficier d’un abattement de 20% sur le chiffre imposable.
  • Les services d’un comptable seront peut-être ultérieurement utiles en fonction de l’évolution du volume de votre chiffre d’affaires et des paramètres à traiter.

LA TAXE PROFESSIONNELLE

La taxe professionnelle est due annuellement en fonction de votre chiffre d’affaires et c’est votre centre des impôts qui se charge de vous faire parvenir le formulaire.
Normalement il y a exonération en début d’activité.

PLAQUE ET CARTE DE VISITE

Vous pouvez apposer une plaque. Cela n’est pas obligatoire mais doit être sobre. De même que les cartes de visites sur lesquelles il ne devrait être écrit que

  • Untel
  • Tradipraticien© en MTC
  • l’adresse, le téléphone.

Trop de titres, d’explications ou de graphismes style « babacool » discréditent l’impact d’une carte.
Vous pouvez aussi éditer une petite brochure explicative de votre activité. Vous pouvez nous consulter pour un modèle et le recevoir gratuitement. Il vous suffit de nous envoyer votre adresse courrielle.
Si vous vous installez dans une petite commune, n’hésitez pas à rendre visite au maire ainsi qu’aux autres professionnels de la santé pour information.

LA GESTION DES RENDEZ-VOUS ET LE FICHIER CLIENT
Lors des séminaires où nous abordons l’installation des tradipraticiens © nous donnons des conseils pertinents sur ces questions.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s